Livraison OFFERTE dès 60€ d'achat en France Métropolitaine
Livraison OFFERTE dès 60€ d'achat en France Métropolitaine
Panier 0

FATIGUE & RYTHMES BIOLOGIQUES: Respecter son métabolisme

Les manifestations de la fatigue doivent être interprétées comme des signes émis par notre corps pour nous avertir que notre organisme est proche de l'épuisement physique ou psychique et qu'il réclame une solution rapide. Explications.

 

QUID DE LA FATIGUE

La fatigue est un état résultant de contraintes physiologiques ou psychologiques aboutissant à une diminution des performances physiques ou cognitives.

La fatigue physiologique est réversible avec la mise au repos, qui restaure un niveau normal de performances.
La fatigue psychique se manifeste par une baisse de l'attention et de la concentration. L'accélération des rythmes de vie inhérents aux sociétés modernes accentue ce phénomène de fatigue généralisée.

 

UNE QUESTION DE CONTRAINTES

La fatigue fait son apparition de façon physiologique en fin de journée ou à l'issue d'une contrainte. Ces contraintes peuvent être physiques (bruit, vibration, chaud, froid), physiologique (stress, rupture de rythme circadien, horaires irréguliers, privation et dette de sommeil) ou psychiques (anxiété, incertitude, compétition, charge de travail, discordance informationnelle). La fatigue survient lorsque les contraintes l'emportent sur le repos.


UN VRAI DÉSÉQUILIBRE

La fatigue peut être d’origine physique, mentale ou sensorielle.
Le seul point commun entre les différents types de fatigue est une sollicitation trop importante par rapport à une capacité à exécuter un travail physique, à subir une pression mentale ou à acquérir des informations sensorielles, qu'elles soient auditives ou visuelles.
Tous les types de fatigue ont donc en commun un déséquilibre entre la dépense à fournir et les moyens mis à disposition pour pallier cette dépense d'énergie.


DEUX GRANDES FORMES

La fatigue nerveuse
C'est une forme d'épuisement associée à une longue période de stress ou d'anxiété. Dans ce cas-là les réveils matinaux sont difficiles, et les signes d'épuisement sont fréquents tout au long de la journée. Des problèmes de digestion, des nausées, des migraines, des coliques, ou des problèmes de constipation, sont fréquemment constatés.
Quel bon réflexe? Pratiquer une activité physique régulière et douce, manger équilibré et apprendre à se détendre font partie de la prise en charge de base du stress et de l'anxiété.

La fatigue physiologique
Elle est liée à un manque de ressources dans le corps et survient dans les cas de manque de sommeil ou d'intenses activités sportives. Parmi les ressources manquantes, il y a les vitamines et les minéraux.
Une mauvaise hygiène de vie (alimentation) et de sommeil est la base de cette forme d'épuisement. L'excès d'utilisation des écrans (téléphone, télévision, jeux vidéo, etc.) et la consommation d'excitants après 16 h augmentent le risque d'épuisement physiologique.
Quel bon réflexe? Adopter de nouvelles règles de vie au quotidien une bonne hygiène de vie, d'alimentation et de sommeil, la réduction du temps passé sur les écrans, la suppression des excitants (thé, café, soda, alcool, tabac, sel), surtout après 16h.


UNE HORLOGE BIOLOGIQUE EN VRAC

Le fonctionnement de notre organisme est soumis à un rythme biologique, calé sur un cycle d'une journée de 24 heures. Ce rythme régule la plupart de nos fonctions biologiques et comportementales. Sa dérégulation (manque de lumière, de sommeil, surplus de stress, soucis hormonaux, etc.) entraîne des troubles du sommeil et d'importantes perturbations physiologiques, favorisant la fatigue chronique.


UN MÉTABOLISME DÉRÉGLÉ

L'horloge interne est donc resynchronisée en permanence sur un cycle de 24 heures. Pour ce faire, plusieurs synchroniseurs agissent simultanément. Le plus puissant d'entre eux est la lumière. L'activité physique et la température extérieure jouent aussi un rôle, mais leur effet est plus modeste. Le problème c'est que lorsque l'inadaptation se manifeste, des symptômes (insomnie, stress, fatigue chronique ou prise de poids) peuvent apparaître.


UNE HYGIÈNE DE VIE ESSENTIELLE

Rien de mieux qu'une bonne hygiène de vie pour remettre à l'heure son horloge interne et surmonter des épisodes de fatigue induits: se lever et se coucher à heures fixes et régulières, faire des micro-siestes, se nourrir à bon escient en écoutant ses besoins et en privilégiant au maximum les fruits et légumes, bouger, sortir se promener et marcher à la lumière du jour et en pleine nature chaque jour.


Extrait du Magasine"Médecine Douce" N°11, Octobre, Novembre, Décembre 2019.

Article précédent


  • Fleurine le

    Je me suis calée sur des horaires fixes (à 1h près) semaine et week-end sur conseil de mon médecin, et je peux confirmer que ma fatigue chronique en est bien diminuée


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés