Livraison OFFERTE dès 50€ d'achat en France Métropolitaine
Livraison OFFERTE dès 50€ d'achat en France Métropolitaine
Panier 0

Le CBD et l'hypertension

Le risque de l’hypertension surnoise.

Plusieurs des facteurs contribuant à l’hypertension — le stress, le manque d’exercice physique, une mauvaise alimentation et l’obésité — ont été influencés positivement par le CBD, du moins dans un petit ensemble d’études précliniques et animales. Ceci pourrait s’avérer vital pour le nombre de personnes vivant avec la maladie, estimé à 1,13 milliards. En détaillant ce chiffre, la nature systématique de l’hypertension devient évidente. En 2015, 1 homme sur 4 et 1 femme sur 5 souffrait d’hypertension. Encore pire, il existe un nombre significatif de facteurs de risque.

Les risques de faire de l’hypertension augmentent avec l’âge, en cas d’antécédents familiaux de tension élevée, avec le surpoids, le tabagisme, les périodes prolongées de stress ou d’autres maladies chroniques (maladies des reins, diabète, apnée du sommeil). En bref, il existe de nombreux facteurs qui peuvent augmenter votre risque d’hypertension.

La bonne nouvelle est que la plupart des facteurs de risques sont gérables, beaucoup avec de petits changements de mode de vie. Mais, pour comprendre comment le trouble est devenu si prévalent, et comment le CBD pourrait influencer l’hypertension, regardons d’abord de plus près les mécanismes de la maladie.

Études et Traitements

Pour que notre cœur puisse faire circuler le sang dans le corps entier, il doit y avoir un certain degré de force. Les artères de notre corps sont conçues pour résister aux fluctuations de pression ; cependant, c’est quand la pression augmente que les problèmes surviennent.

La tension artérielle est mesurée de deux manières — la tension systolique et la tension diastolique. La première est la pression ressentie quand le cœur pousse le sang, alors que la dernière est la pression entre deux battements, quand le cœur est au repos. Quand on donne une mesure de la tension, c’est toujours la tension systolique en premier, puis la diastolique.

Par exemple, une mesure de tension idéale est comprise dans la fourchette 90/60–120/80 mmHG (la tension est mesurée en millimètres de mercure). Une personne souffrant d’hypertension aurait une tension de 140/90 mmHg ou plus.

Comme vous pouvez l’imaginer, une pression continue peut entraîner des lésions graves pour le cœur. Avec le temps, la tension accrue force les artères à s’endurcir, ce qui réduit le flux général de sang. Dans le pire des scénarios, l’hypertension peut entraîner une angine de poitrine, une crise cardiaque, une insuffisance cardiaque, des irrégularités du rythme cardiaque ou une explosion des artères.

Même si la prévention est une excellente stratégie pour réduire les cas d’hypertension, il y a des circonstances où la gestion est la seule option possible. Dans ces cas, réduire le stress mental, prendre des mesures régulières de sa tension et prendre des traitements contre l’hypertension sont des stratégies couramment recommandées. C’est dans cette dernière mesure — le traitement de l’hypertension — qu’il semble que le CBD pourrait jouer un rôle clé.

Et le CBD dans tout ça ?

Alors qu’il est possible d’obtenir une réduction de la tension systolique et diastolique grâce à la gestion des facteurs de risque, les effets du CBD, pas juste sur l’hypertension, mais dans la santé cardiovasculaire en général, suscitent un intérêt croissant.

En 2017, le Journal of Clinical Investigation a publié une étude sur les effets du CBD sur la tension artérielle. Neufs hommes volontaires en bonne santé ont reçu soit une dose de 600 mg de CBD, soit un placebo. Pendant cette étude en double aveugle contrôlée par placebo, plusieurs « paramètres cardiovasculaires » ont été surveillés.

Parmi ces paramètres, il y avait la tension systolique dont nous avons parlé plus haut, ainsi que le rythme cardiaque. Les chercheurs ont conclu que « l’administration aigue de CBD réduisait la tension au repos et l’augmentation de la tension avec le stress chez l’homme ». Il est essentiel de souligner que la taille de l’échantillon utilisé était incroyablement réduite, surtout en comparaison des 1,13 milliards de personnes qui vivent avec l’hypertension. Voilà pourquoi, même si c’est encourageant, plus de recherches sont nécessaires, de manière significative — une recommandation que l’étude elle-même confirme.

Un futur Traitement ?

Il pourrait être trop tôt pour dire s’il existe un potentiel pour l’utilisation du CBD dans le traitement de l’hypertension, mais heureusement, cela n’a pas arrêté les chercheurs. En plus de l’étude citée plus haut, le cannabinoïde a attiré l’attention du British Journal of Clinical Pharmacology. Les résultats actuels semblent suggérer que le CBD pourrait avoir une influence positive sur l’hypertension. Cependant, comme nous l’avons souligné plus haut, bon nombre des études ont un échantillon de taille limitée, sont réalisées in vitro, ou utilisent des modèles animaux.

Au sujet de la prévention et de la gestion de l’hypertension, vous devriez toujours consulter votre médecin avant de prendre toute décision.



Article précédent Article suivant